bg-4 bg-4

Quelle technologie choisir pour créer un site web vitrine ?

Au cours de notre longue expérience dans le développement web, nous avons pu tester de nombreuses technologies permettant le développement de sites internet. Aujourd’hui, nous vous proposons avec ce dossier, de passer en revue les possibilités qui s’offrent à vous dans ce domaine. Notre positionnement spécialisé dans le développement web nous permet d’analyser les solutions du marché au travers de critères parfois ignorés: performances, robustesse, sécurité, maintenabilité. Nos ressentis sur les différentes technologies présentées sont forcément un peu subjectifs et n’engagent que nous. Toutefois nous essaierons d’être les plus neutres possibles dans notre démarche.

Pour éviter toute confusion, lorsque nous parlons de « technologie » nous ne parlons en aucun cas de webdesign ou d’intégration. Nous faisons référence au socle de code informatique sur lequel reposera toute la partie visible de votre site. Pour simplifier, tout ce qui est invisible mais indispensable au fonctionnement de votre site web vitrine. La notion de technologie est généralement peu abordée par les agences dans le cas de sites vitrine, car elle est considérée comme secondaire par rapport aux maquettes et à l’intégration. Cependant, nous pensons qu’elle est primordiale si l’on considère la fiabilité, les performances et la longévité de votre plateforme.

Illustration Technologies web pour site vitrine

Les technologies disponibles aujourd’hui sont très nombreuses et peuvent être classées de différentes manières :

  • Sites avec CMS / Sites from scratch
  • Dépendant d’une base de données / Sans base de données
  • Open source / Propriétaires
  • Populaires / Confidentielles

Il serait totalement impossible de passer toute l’offre en revue, c’est pourquoi nous nous concentrerons sur les solutions les plus connues et les plus prometteuses.

WordPress

WordPress est de loin la solution technique la plus utilisée dans le monde (environ 35% de l’ensemble des sites du web). Le succès du CMS s’est bâti sur la simplicité de déploiement et d’administration. Au départ lancé comme un outil de blogging, il a évolué pour permettre la création de sites web « simples ». La communauté importante autour de la solution a permis de consitituer une incroyable bibliothèque de templates et d’extensions qui donnent la possibilité de gérer très facilement la plupart des cas de figures rencontrés dans la création d’un site web. Cette facilité d’utilisation permet d’ailleurs à une personne avec « le minimum de compétences techniques » de prendre en main l’outil et de proposer rapidement un site web fonctionnel.

Après ce premier paragraphe idyllique, pourquoi s’embarrasser avec l’analyse d’autres solutions techniques ? Car WordPress n’est pas un outil qui permet de garantir un niveau de qualité optimal ! Après m’être mis à dos 90% des agences web de France, je vais développer.

La raison numéro 1 est pour nous assez évidente : la communauté qui propose les templates et les plugins compatibles avec le CMS n’est pas composée que de développeurs confirmés. Cet argument est pour nous prépondérant, car cela signifie que si votre prestataire n’est pas capable de différencier un thème réalisé par un développeur expérimenté, d’un thème bidouillé par un codeur débutant, alors vous allez au devant de gros problèmes de sécurité, de performances et de maintenabilité.

J’en entends déjà marmonner: « c’est pareil pour toutes les technos, il y a des incompétents partout ». Certes, mais lorsque vous ajoutez à la potentielle incompétence, le spectre d’une mauvaise conception du socle technique, alors les risques augmentent de façon exponentielle. J’entends souvent les justifications suivantes sur le fait que WordPress est, de loin, le CMS le plus piraté : « Oui mais c’est parce que c’est, de loin, la solution la plus utilisée ». Non ! Si c’est la solution la plus piratée au monde c’est parce que les problèmes de conception des plugins ouvrent des brèches de sécurité énormes ! Et si l’on a fait le choix de plugins sans défauts de conception, alors il faut quand même s’assurer en permanence de leur mise à jour, sous peine de s’exposer encore une fois à des failles de sécurité.

Notre expérience nous a prouvé que WordPress pouvait être très pratique et performant pour la réalisation de blogs ou de sites web amateurs. Mais pour nous, et cela n’engage que nous, le CMS présente trop d’aléas de sécurité et une qualité de conception trop inégale pour être vraiment pris au sérieux dans le cadre du développement d’un site web sécurisé.

Points forts :

  • Parfait pour créer un blog ou un site amateur
  • Très facile à prendre en main
  • SEO technique plutôt satisfaisant
  • Très grand choix de thèmes et plugins

Points d’attention :

  • Sécurité
  • Maintenabilité
  • Longévité

Drupal

Même si Drupal est souvent considéré comme un CMS destiné aux projets d’envergure (portails web, sites complexes, extranets…), il peut tout à fait s’adapter à la création de sites web vitrine. Ce qui nous plaît particulièrement avec Drupal c’est sa robustesse technique à toute épreuve. Le CMS est basé sur PHP, mais depuis la version 8, il a évolué avec l’intégration des composants issus du framework Symfony qui apporte des garanties très appréciables en termes de sécurité, de performances et de maintenabilité. À l’opposé de WordPress, Drupal est un outil exigeant, qui nécessite un apprentissage technique et une bonne connaissance en développement.

La problématique principale lorsque l’on utilise Drupal, c’est qu’il risque de peser lourd dans le budget du projet. En effet, la plateforme étant complexe, elle va nécessiter une compétence technique avérée qui va forcément faire grimper le taux journalier. Ensuite, le paramétrage de la solution au niveau back office (autorisations, menus, médias…) va demander plus de temps que sur WordPress et donc impacter le nombre de jours. Il est clair qu’en choississant Drupal, il ne faudra pas s’attendre à un devis en dessous de 5000€ HT. Cependant, si vous avez le budget, cela peut être un excellent choix qui vous garantira un site sécurisé et pérenne, que vous pourrez exploiter durant des années et faire évoluer sans nécessiter une refonte complète.

Points forts :

  • Professionnel
  • Sécurisé
  • Longévité
  • Facile à maintenir

Points d’attention :

  • Prix
  • Compétence technique du prestataire

Sites statiques « nouvelle génération »

Certainement la solution qui fera le plus parler d’elle dans les années à venir, et de loin notre préférée. Les sites statiques étaient utilisés à la naissance d’internet car ils permettaient d’afficher des pages sans recourir à une base de données. Ces sites pouvaient être affichés rapidement malgré la lenteur des débits de l’époque et utilisaient une structure HTML très simple et très légère limitant les possibilités à un affichage de texte et d’images.

Aujourd’hui, des entreprises recommencent à s’intéresser au principe du site statique. Plusieurs solutions existent et permettent la création de ces sites « nouvelle génération ». Sûrement la plus connue, Jekyll permet d’éditer simplement des sites vitrines aux performances impressionnantes. Basé sur des technologies légères et performantes comme Markdown, Liquid, HTML/CSS, cette solution présente de multiples avantages :

  • Plus de base de données
  • Plus de calculs au niveau serveur
  • Quasiment impossible à pirater

En effet, les pages étant déjà générées, l’affichage de celles-ci est presque instantané. Le code source du prestataire ne pourra également jamais remettre en cause la sécurité de votre site, seule la partie serveur pourra être piratée. Mais si les pages sont hébergées dans le cloud alors le site devient inviolable ! Le revers de la médaille est que ces sites ne sont pour l’instant pas administrables par des personnes néophytes. Si vous souhaitez modifier le contenu d’une de vos pages, il vous faudra donc modifier le code de cette dernière et redéployer votre site en production.

Le CMS nouvelle génération développé par Open Yama propose une solution d’édition de sites statiques qui palie à cette problématique en proposant une interface d’administration des contenus. Cette solution hébergée en mode SaaS permettra à terme de proposer le « meilleur des deux mondes » : les performances et la sécurité des sites statiques alliée à la possibilité d’administration des contenus, jusque là réservée aux techniciens. En conclusion, les sites statiques nouvelle génération représentent certainement la promesse technologique la plus excitante dans le paysage technique actuel. La prise en compte des exigeances de plus en plus fortes des moteurs de recherche en termes de performances combinée à une réduction des consommations de ressources serveurs sera à notre avis indispensable dans les années à venir.

Points forts :

  • Réduction très importante de la consommation de ressources serveur
  • Performance en termes d’affichage des pages
  • Sécurité
  • Prix en général très compétitif

Points d’attention :

  • Administration des contenus nécessitant une compétence technique
  • Technologie encore confidentielle

Sites « from scratch »

Certainement les sites les moins répandus aujourd’hui. Ce choix implique que l’ensemble du code utilisé pour construire le site soit créé « from scratch ». Le choix de cette solution permet de sélectionner n’importe quel langage de programmation (PHP, .NET, JAVA…) et donne une très grande liberté dans la création de la structure de son site. En gros, vous n’êtes limité que par la compétence technique de votre prestataire et votre budget.

La raison pour laquelle cette solution n’est presque plus utilisée aujourd’hui est qu’elle est généralement extrêmement chronophage. En effet, le travail de conception et de codage est extrêmement long et fastidieux alors que les CMS proposent aujourd’hui des bases déjà toutes prêtes. Au final, ce choix peut être justifié si vous avez un besoin très spécifique en ce qui concerne la structure de votre site. Attention toutefois, il faudra bien prendre en compte que le temps très important nécessaire à la mise en place d’un site sur mesure impactera très fortement le montant du devis.

Points forts :

  • Liberté totale sur la stucture du site
  • Permet, si l’on a la compétence, d’optimiser son site dans les moindres détails (SEO, affichage, sécurité…)

Points d’attention :

  • Très chronophage
  • Et donc Très cher
  • Pas forcément mieux qu’un CMS si le prestataire n’a pas une forte compétence technique dans tous les domaines concernés. (conception, développement, SEO technique, sécurité, optimisation des performances…)

Comme indiqué en introduction, il nous est impossible d’être exhaustifs dans notre analyse et certains lecteurs risquent d’être agacés de na pas voir apparaître leur outil préféré. Il existe effectivement beaucoup d’autres solutions (notamment au niveau CMS) pour développer votre site vitrine. Voici quelques exemples d’autres solutions plébiscitées, que nous connaissons mais que nous ne recommandons pas forcément : eZ Platform, Joomla, Spip, Typo3…etc

Pour conclure ce dossier, nous souhaitons insister sur l’importance, souvent minimisée par les agences web (voir notre dossier : qui solliciter pour la creation d’un site web ? ), du choix technique sur lequel va reposer votre site web vitrine. Qu’une chose soit bien claire, toutes les technologies ne se valent pas. Prenez le temps d’analyser le choix technique de votre prestataire et de comprendre pourquoi il vous propose telle ou telle technologie. Et enfin, soyez très prudents avec les arguments du type: « Aujourd’hui 80% des sites utilisent cette technologie ! ». Noubliez pas qu’une grande majorité de sites présents sur le web ne sont pas à vocation professionnelle.

Illustration forêt
Illustration montagne Illustration aigle